Pages

Bandeau théière calli

Bandeau théière calli

vendredi 12 août 2016

L'impératrice Cixi




C'est une remarquable biographie de l'impératrice Tseu Hi (Cixi en Pinyin) que je viens de lire. Le texte de l'auteure, Jung Chang, est superbement bien traduit de l'anglais par Marie Boudewyn. Le livre (477 pages dont 52 photos et une carte) est sorti en 2015 aux Editions Jean-Claude Lattès pour la traduction française. Jung Chang est également l'auteure de la saga "Les cygnes sauvages" (1992) et, en collaboration avec Jon Halliday, de "Mao, l'histoire inconnue".

L'histoire commence en 1852. La future impératrice a alors 16 ans. Tseu Hi est choisie comme l'une des concubines de l’empereur XianFeng. À la mort de celui-ci en 1861, leur fils de cinq ans lui succède sur le trône. Tseu Hi organisa aussitôt avec la complicité de l’impératrice officielle Zhen, qui elle n’avait pas d’héritier mâle, un coup d’état en interne -et sans effusion de sang- qui fit d’elles deux les impératrices douairières de la Chine. 

A la mort de Zhen, quelques années plus tard, Tseu Hi prit seule les rennes du pouvoir.
Sous son autorité, la Chine, qui passait alors pour un pays arriéré, s'est doté d’à peu près tout ce qui caractérise un état moderne : industries, chemin de fer, électricité, télégraphe, téléphone, eau courante, éducation, sans oublier une armée et une marine équipées à la pointe du progrès et la préparation d'une constitution qui devait faire entrer la Chine parmi les monarchies constituantes. Et ce fut elle qui abolit d’atroces châtiments tels que « la mort des mille coupures » ainsi que le bandage des pieds des femmes de l'élite.

Tseu Hi dut faire face à des crises nationales décisives : la rébellion sanglante des Boxers, les guerres contre la France et le Japon, l’invasion de huit puissances alliées, dont la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Russie et les États-Unis, et sut s'apporter l'amitié des puissances étrangères.

Jung Chang  nous amène au cœur même de l'extraordinaire Palais d’Été et du harem de la Cité Interdite où Tseu Hi vivait entourée d’eunuques. Elle nous fait pénétrer, grâce à une bibliographie impressionnante et des recherches durant cinq années, dans un monde secret qui nous révèle une impératrice jusqu'alors réputée cruelle et tyrannique et qui s'avère également une personnalité ouverte et sensible.


dimanche 17 juillet 2016

L'armée de terre : Pas de traces historiques



Suite au billet que j'avais écrit sur la polémique concernant l'Armée de Terre du Premier Empereur de Chine, Qin Shi Huangdi (voir https://culture-chinoise.blogspot.fr/2013/06/armee-en-terre-cuite-info-ou-intox.html), j'ai pu lire un encart dans "Chine de pékin à Hong Kong" des Guides Bleus d'Hachette - Edition 2010- qui me fait encore me questionner.


En effet, l'auteur de l'encart indique que l'aménagement du tombeau du Premier Empereur est connu par la relation qu'en fit l'historien Sima Qian (v. 135 - 93 av. J.-C.). Ce dernier avait écrit dans ses "Mémoires historiques" (trad. Chavannes) : 


"Dès le début de son règne, Shi huangdi avait fait creuser et arranger la montagne Li. Des palais, toutes les administrations, des ustensiles merveilleux, des joyaux et des objets rares y furent transportés et enfouis et remplirent [la sépulture]. Des artisans reçurent l'ordre de fabriquer des arbalètes et des flèches automatiques ; si quelqu'un avait voulu faire un trou et s'introduire dans la tombe, elles lui auraient soudain tiré dessus. On fit, avec du mercure, les cent cours d'eau, le fleuve Bleu et le fleuve Jaune, et la vaste mer ; des machines les faisaient couler et se le transmettaient les unes aux autres. En haut étaient tous les signes du ciel ; en bas toutes les dispositions de la terre. On fabriqua avec de la graisse de baleine des torches qu'on avait calculé ne pouvoir s'éteindre de lontemps [...]. On planta des herbes et des plantes pour que la tombe eût l'aspect d'une montagne".

Or, il est à noter qu'aucune indication n'a été donné par cet historien sur l'armée de terre cuite de Xi'An exposée sur une vaste étendue au Musée des Guerriers, à quelques kilomètres du Tumulus de Qin Shi Huangdi. Comment se peut-il qu'il n'ait mentionné nulle part une telle oeuvre qui est censée avoir duré plusieurs dizaines d'années à mettre en place, avec des techniques d'une modernité incroyable et qui a du réquisitionner une grande partie de la population de toute une région ? La fosse n° 1, ouverte en octobre 1979, à elle seule recouvre environ 6.000 fantassins de terre, dont plus de 1.000 ont déjà été dégagés. La fosse n°2, repérée en mai 1976 et ouverte en 1994 comprend quatre corps d'armée, ainsi qu'une "splendide épée chromée, toujours coupante après 2.200 ans". Notons au passage que la première utilisation du chrome connue de par chez nous date de 1797, lorsque Nicolas Louis Vauquelin reçut quelques échantillons de crocoïte (chromate de plomb) auxquels il ajouta de l'acide chlorhydrique. Ce même Vauquelin découvrit ensuite qu'il pouvait isoler le chrome métallique en chauffant l'oxyde dans un four à charbon. 




dimanche 3 juillet 2016

Grilles d'écriture


Des grilles d'écriture sont disponibles en ligne sur le site :


Les caractères chinois sont constitués de plusieurs "clés" indiquant les racines idéographiques, sémiologiques et/ou phonétiques d'un mot. Ces caractères sont constitués de plusieurs traits, tracés dans un ordre défini et qui doivent prendre place dans un carré imaginaire afin de respecter des proportions harmonieuses. Le site du lien vous permet de préparer vos propres grilles, selon les caractères que vous voulez vous entraîner à écrire.


Chaque trait ou chaque clé doit s'insérer à sa place et c'est pourquoi, lors de l'apprentissage de l'écriture chinoise, les élèves s'entraînent à les calligraphier sur des feuilles ou des cahiers munis de cases dans lesquelles des traits sont insérés (l'équivalent de nos lignes d'écriture à l'école). Ces traits divisent chaque case en plusieurs parties égales, carrées ou triangulaires, soit les deux, ce qui permet de bien situer chaque partie de la combinaison de traits dans le carré où il s'insère.

Les grilles d'écriture sont parfois pré-écrites dans les premières cases, avec les traits de plus en plus transparents dans les suivantes, afin de prendre dans un premier temps l'habitude du tracé. 


Pour l'écriture simple au stylo bille ou au crayon, n'importe quel papier peut être utilisé et les carreaux seront de petite taille, mais pour la calligraphie, qui se fait à l'aide d'un pinceau spécial et d'encre très noire à base de suie et de résine, il est nécessaire de prendre comme support un papier de mûrier ou de riz, afin d'absorber juste ce qu'il faut d'encre. Les cases seront plus grandes. On peut trouver ces papiers dans les magasins spécialisés.



mercredi 29 juin 2016

He Jiahong


En mars dernier, grâce à l'Institut Confucius, j'ai eu l'opportunité d'assister à une conférence du romancier chinois HE JIAHONG (何家弘). La particularité de cet auteur est que c'est un universitaire spécialiste en droit chinois, en système judiciaire et en criminologie. C'est en 1953, pendant les années Mao, qu'il naît à Pékin. A l'âge de 16 ans, en 1969, il est volontaire pour aller travailler dans une ferme-usine du Heilongjiang, au nord du pays. 



Mais la mort de Lin Biao, en 1971, alors qu'il tentait de fuir la Chine, est pour lui un choc et une remise en question du modèle communiste. Il revient en 1977 à Pékin mais se voit écarté de l'université du fait de ses antécédents familiaux (son père et son grand père étaient membres du Kuomintang). Il travaille dans le bâtiment puis comme plombier jusqu'à 1979 où il réussit enfin à rentrer à l'Université de Pékin et y étudie le droit. Il obtient son Master en 1986. Il part ensuite pour Chicago où il obtiendra un Doctorat en droit en 1993. Il rentre alors en Chine et devient enseignant tout en participant aux réformes et procédures judiciaires de son pays. Il enseigne aujourd'hui à l'Université du Peuple, considérée comme l'une des meilleures universités de Pékin. Auteur de multiples articles sur le droit et correspondant d'Amnesty International, il s'est engagé contre la peine de mort et la prolifération des armes. 


C'est avec un grand plaisir que j'ai lu "Le mystérieux tableau ancien", un roman policier publié en 1997. Je l'avais pioché un peu au hasard à ma médiathèque, croyais-je avant de me rendre compte, une fois le roman terminé, que j'avais assisté il y a quelques mois à peine à la conférence qui s'est tenue à l'Université Paul Valéry de Montpellier (en Chinois, avec une traductrice). Le roman raconte l'histoire d'un avocat, Hong Jun, sorte de Sherlock Homes chinois, qui est chargé par la femme d'un chercheur dans une société pharmaceutique qui a le vent en poupe, de trouver la raison qui a conduit se dernier à perdre la mémoire. L'enquête est rendue difficile par l'implication de politiciens et hommes d'affaires corrompus et la naïveté d'une jeune chinoise qui tombe dans les bras d'un soi-disant peintre. Le roman tient le suspense tout du long et l'assistante de Me Hong, Song Jia, est un personnage très attachant.

Ses autres romans :
  • Crime de sang (Feng Nü),1995, Ed. L'Aube.
  • L'énigme de la pierre Oeil-de-dragon (Long yan shi zhi mi ren sheng wu qu), 1996, Ed. L'Aube.
  • Crimes et délits à la Bourse de Pékin (Gushi muhou de zuie), 1996, Ed. L'Aube.
  • Crime impuni aux monts Wuyi (Wu zui mou sha), 2012, Ed. L'Aube.

 
 

samedi 4 juin 2016

Karamay - 克拉瑪依


Kèlāmǎyī (克拉瑪依), c'est le nom de la ville plus connue ici sous l'appellation de KARAMAY, qui signifie "huile noire" en ouïghour (قاراماي). 

C'est en 1955 que naît cette ville, qui fut construite à l'occasion de la découverte de gisements pétrolifères et de gaz dans cette région autonome du XinJiang* Ouïghour, ex Turkestan oriental, située à l'extrême nord-ouest de la chine, au nord du Tibet. Elle est distante de 380 km de la capitale de la province Urümqi, au sud-est, qui faisait partie de la "route de la Soie" et à laquelle elle est reliée par un vol quotidien depuis son aérodrome. La province à l'histoire mouvementée a été revendiquée en 1911 par les Chinois lors de la création de la République de Chine et une partie a été intégrée en 1949, suite à la disparition dans un accident d'avion -que certains qualifient de "mystérieux"- des dirigeants du Turkestan oriental qui se rendaient à un entretien avec le dirigeant Mao Dzedong.


Peuplée principalement à l'origine d'Ouïghours, dont la langue est d'origine turque, cette région quasi désertique s'est ensuite peuplée de Kazakhs, de Hui, de Kirghizes et de Mongols (le Kazakhstan se trouve à l'ouest et la Mongolie au nord), puis plus récemment, depuis l'exploitation du pétrole, par des Han ou chinois continentaux qui formaient environ 6% de la population en 1949 et 42% à présent.

Si je vous dis deux mots sur cette ville, c'est que mon professeur de Chinois en est originaire. Curieuse comme je suis, j'ai voulu en savoir un peu plus. J'ai appris notamment qu'en 1994, un incendie terrible avait fait plus de 300 morts, dont 288 enfants et 36 enseignants, dans un théâtre de la ville, le "Théâtre de l'amitié". J'ai lu sur Wikipedia que certains survivants affirment avoir vu une fonctionnaire se lever et entendu s'écrier "Asseyez-vous, camarades ! Ne bougez pas ! Laissez les dirigeants sortir en premier !" (en chinois : 同学们坐下, 不要动, 让领导先走). Et en effet, les dirigeants ont pu s'en sortir. Par la suite, la phrase serait devenue une expression populaire sur Internet signifiant qu'en situation d'urgence, ce sont les représentants du gouvernement qui ont la priorité sur les gens. Cette expression aurait même été reprise par le chanteur Zhou Yunpeng (周雲蓬).

J'ai également appris que de violentes manifestations indépendantistes et des attentats avaient eu lieu dans la région en 1997, 1999, 2008 et 2009. D'après plusieurs documents, le peuple Ouïghour s'est soulevé à maintes reprises depuis la domination chinoise et la destruction de tous les livres du Coran pendant la Révolution Culturelle. 


Comme tous les complexes bénéficiant de la manne des compagnies pétrolières, Karamay s'est développé avec des fonds lui permettant une expansion rapide et un bien-être supérieur à celui d'autres villes du pays. J'ai lu, entre autres, que la petite cité pétrolière, qui compte environ 200.000 habitants, était connue comme étant la plus propre de Chine et qu'elle a pu se doter d'infrastructures modernes et attrayantes. 

La région est constituée d'une immense plaine aride de type steppe. Une de ses attractions géologiques proche de Karamay est la "ville fantôme", sorte de joli petit canyon désertique parsemé de vagues rocheuses de grès ocre où l'on peut voir les différentes strates, que les touristes sont invités à visiter en petit train ou à dos de chameau. 





A côté de l'or noir, l'or blanc :
Le XinJiang Ouïghour est bordé au nord par le massif de l'Altaï et au sud par les monts TianShan (Monts Célestes), sur les contreforts desquels on trouve quelques pistes de ski. Mon professeur nous a d'ailleurs dit y avoir skié depuis sa plus tendre enfance. Depuis 1999, une zone agricole de 333 km2 a été mise en place à une dizaine de kilomètres au sud de la ville, à grands renforts d'irrigation, de façon à moins dépendre des importations d'autres régions.



* XinJiang signifie "nouvelle frontière". Au sud de la région se trouve le désert du Taklamakan (l'un des plus grands du monde), ainsi que celui de Dzoosotoyn Elisen, où se trouve le pôle terrestre d'inacessibilité, c'est-à-dire que c'est le point du globe le plus éloigné d'un rivage marin (à 2.600 km de la côte la plus proche), et le désert de Kumtag.
Si l'histoire de la région vous intéresse : http://www.diploweb.com/p7kell2.htm

Anecdotique : Le journal Libération du 6 août 2014 indiquait que Karamay "a interdit aux hommes barbus et aux femmes voilées du hijab de prendre les transports en commun" durant une compétition sportive qui devait s'achever 12 jours plus tard. Le Quotidien de Karamay en profitait pour prévenir : "Ceux qui ne coopèrent pas avec les équipes d'inspection auront affaire à la police". 
D'après un article de WordPress, les Ouïghours refuseraient de s'aligner sur le fuseau horaire de Pékin (2 et 3 heures de décalage selon les fuseaux internationaux) et continuent de pratiquer leur culture et leurs traditions musulmanes. De plus, ils s'interdiraient les mariages "mixtes" avec les Chinois et seraient en train de se radicaliser. Un signe extérieur de cette radicalisation : les femmes se voilent de plus en plus et les hommes portent davantage la calotte.

Controverse artistique :
En 2015, l'artiste britannique Anish Kapoor -vous savez, celui qui a exposé ses œuvres monumentales dans le parc de Versailles la même année- s'est élevé contre ce qu'il considère comme une forme de plagia. En effet, cette année-là, la ville de Karamay a fait édifier une structure qu'ils nomment parfois "la grosse goutte de pétrole", ce minerai étant le symbole de la prospérité de la ville. Voici un visuel de ce charmant haricot inoxidable dont je n'ai pas retrouvé l'auteur :


Ce que Kapoor reproche à cette oeuvre, c'est de s'être un peu trop largement inspirée de son oeuvre à lui, le fameux "Cloud Gate" à base d'oxyde de fer poli qu'il a fait ériger à Chicago de 2004 à 2006 et dont voici un cliché :



mardi 31 mai 2016

Formation professionnelle - Chinois oral pratique


Formation professionnelle – demandeurs d’emploi
CHINOIS ORAL PRATIQUE
avec ARRIMAGE LANGUES et l’Institut CONFUCIUS de Montpellier
du 5 au 23 septembre 2016
PRQ 2016 – TRAVAILLER EN ANGLAIS, ESPAGNOL,ALLEMAND, CHINOIS, RUSSE
15Q01401966I01S102 (Action financée par la Région LRMP à hauteur de 70 504€)
105 heures de CHINOIS ORAL PRATIQUE pour les demandeurs d’emploi
Réunion d’information et entretien de sélection le lundi 30 juin à 10h à l’institut Confucius
 Objectifs :
Apporter des connaissances permettant de faciliter et d’enrichir la relation commerciale et humaine au service des clients/fournisseurs Chinois. Communiquer avec un vocabulaire simple et des phrases courantes.

mercredi 16 mars 2016

France-Chine - Quand deux mondes se rencontrent

France-Chine - Quand deux mondes se rencontrent, c'est le titre d'une sorte de petit guide historique écrit par Muriel Détrie, qui a enseigné plusieurs années en Chine et au Japon et qui est actuellement maître de conférences à la Sorbonne. L'ouvrage est publié chez Gallimard depuis 2004.



XVIIe siècle, 1687, Louis XVI a envoyé les premiers missionnaires jésuites en Chine à la cour de l'empereur Kangxi. Depuis lors, les échanges se font de plus en plus nombreux, qu'ils soient intellectuels ou artistiques.

Muriel Détrie sait bien nous narrer ces échanges, l'attirance des Chinois pour la Science et les idées occidentales, le désir des Français de connaître, par exemple, le secret de la fabrication de la soie ou de la porcelaine fine et le besoin, de part et d'autre, de mieux comprendre une civilisation si éloignée de la sienne. De ces contacts entre les cours royale de France et impériale de Chine naissent une curiosité intellectuelle réciproque et des échanges artistiques féconds jusqu'à ce que l'impérialisme du XIXe siècle ne vienne changer la donne.

A Shanghai se crée une enclave française. Le commerce va bon train. Peu à peu, quelques intellectuels chinois reviennent de France où ils ont appris, en tant qu'étudiants-ouvriers, les rudes lois du labeur en usine et la contestation sociale. En 1860, suite à des émeutes, les Français saccagent le Palais d'Eté et le dialogue est rompu.

Au XXe siècle, la France apparaît comme inspiratrice des mouvements révolutionnaires et patrie des droits et de la justice. Dans l'hexagone, les sympathisants à la révolution culturelle chinoise s'emparent de l'opinion pour éveiller les consciences. A présent, à l'orée du XXIe siècle, une nouvelle page est en train de se tourner avec de nouveaux modes de relations qui témoignent d'une fascination mutuelle qui ne cesse de s'enrichir de part et d'autre.

Le petit ouvrage de Madame Diétrie est bien documenté, bien expliqué et accompagné de nombreuses illustrations. C'est un plaisir de le feuilleter et on en sort moins bête.


mardi 1 mars 2016

l'ABC-daire de la Chine

La médiathèque de "La Gare" de Pignan (34) m'a prêté un ouvrage sur la Chine qui se présente sous la forme de brefs reportages thématiques classés par ordre alphabétique et que je recommande à tous les assoiffés de culture chinoise :




L'ABC-daire de la Chine, de Philippe Paquet, aux Editions Philippe Picquier, est illustré par Cabu et date de 2004. Philippe Paquet est un journaliste sinologue belge qui couvre les actualités chinoises au quotidien "La libre Belgique", qu'il a présidé pendant 8 ans. Auteur de la biographie de la femme de Chiang Kai-Shek -"Madame Chiang Kai-Shek. Un siècle d'histoire de la Chine"- il a été récompensé par de nombreux prix littéraires. Quant à l'illustrateur-humoriste Cabu, qui fut un grand amoureux de la Chine, je crois qu'il n'est plus à présenter, notamment depuis son décès lors du massacre dans les locaux du magazine "Charlie Hebdo".

C'est un petit tour de la Chine sociale, politique, culturelle, agricole et urbaine qui nous est proposé ici avec un regard lucide mais bienveillant sur ce pays aussi vaste dans ses dimensions que dans ses façons de vivre. De "Adoption" à "Yang", en passant par "Diaspora", "Femmes", "Corruption", "Toilettes", "Plage", "Sida" ou encore "Tintin", ce ne sont pas moins de 57 rubriques sur 195 pages qui vous éclaireront sur l'histoire et les moeurs des chinois contemporains.

Extrait de la rubrique "Marché" :

Le communisme ouvrit une parenthèse en fermant le marché. Sauf aux périodes d'excès comme la famine engendrée par le "Grand Bond en avant" (1958-1961) et le chaos provoqué par la Révolution culturelle (1966-1976), la Chine s'en est comparativement mieux tirée que les autres pays socialistes. Il n'empêche que, pendant quelques décennies, sa population a navigué entre disette et pénurie. Les produits de base étaient disponibles mais rationnés et la réponse qu'on était le plus susceptible de recevoir quand on demandait une marchandise dans un magasin d’État était "Mei you !" ("Il n'y en a pas").

Extrait de la rubrique "Logement" :

"Celui qui n'a pas de logement ne trouve pas de femme, mais celui qui n'a pas de femme ne trouve pas de logement", affirmait il n'y a pas si longtemps un adage chinois exprimant autant le désespoir des candidats au mariage que l'absurdité de la pénurie de logements. Ceux-ci, en effet, n'étaient octroyés, dans le système planifié de l’État socialiste, qu'aux couples mariés depuis plusieurs années; célibataires et jeunes époux logeaient le plus souvent dans les dortoirs de leur entreprise ou chez leurs parents. Ce cauchemar appartient désormais au passé. Avec l'accession quasi généralisée à la propriété, le régime communiste se flatte aujourd'hui d'avoir réussi non seulement à nourrir toute la population mais à la loger. Au point que, pour se saluer, assurait la revue officielle La Chine dans sa livraison de mai 2001, l'expression "Avez-vous mangé ?" a cédé la place à "Avez-vous déménagé ?".






jeudi 18 février 2016

Zodiaque chinois 2016 : Serpent, Cheval et Chèvre

Voici les prévisions du zodiaque chinois pour 2016 pour les dernier signes : Serpent, Cheval et Chèvre (ou Mouton). Les 9 autres signes sont détaillés dans les billets précédents, ainsi que la tendance générale. En bas d'article : lien sur le site de Chine-Nouvelle, où vous pourrez obtenir votre signe, si vous ne le connaissez pas déjà.



LE SERPENT


Beau séducteur que ce serpent ! Et beau parleur, plein d'humour avec ça ! Cette année 2016 va vous gâter de façon insensée. La chance vous sourit et même rit aux éclats. Vous aurez des opportunités incroyables à ne pas rater.

D'abord, côté relationnel, votre façon d'être fera fondre les glaces de l'Hymalaya. Une histoire d'amour pourrait véritablement commencer cette année. Sexy et attirant, votre charme ne résistera pas. Oh, mais attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! Une conquête ne vous suffit-elle pas ? Votre goût de l'aventure est peut-être à modérer. Il vous faudra faire face à des échanges que vous n'attendiez pas. Pour autant, vous gagnerez à suivre votre cœur et rester sourd aux injonctions qui en font fi.

Ensuite, côté sous-sous, ceux-ci vont fructifier sans aucun doute. Des projets, vous n'en manquez pas, ils arrivent d'ici et là et vous vous faites un plaisir d'y mettre la forme, de les agencer pour un résultat probant. Votre audace et vos calculs vous aideront à mettre tout ça en forme. Ayez confiance, vous allez pouvoir prouver votre vraie valeur.

Pour clore ces prévisions vous concernant, il n'est que de dire que votre santé sera solide comme un roc. Vous ferez attention à votre forme et à votre alimentation. Bravo ! Cela vous réussit. Vous avez compris que le sommeil et un équilibre en vitamines et magnésium renforceront vos défenses naturelles. De même qu'une bonne dépense physique, à pied, à skis, en bateau ou à cheval, réveillera votre tonus. 



LE CHEVAL


Elégant et fougueux, le cheval est souvent impatient. Cette année du Singe vous donnera les ailes de Pégase pour voler plus loin (vers l'aventure au galop) et rencontrer plus de monde. Votre besoin de liberté sera ainsi assouvi. Enfin, en partie...

Pour ce qui est du domaine sentimental, vous allez être comblé par une nouvelle très agréable. Par ailleurs, un déménagement ou changement de situation semble voir le jour. Vous aurez assez d'entrain pour mener les changements avec vivacité et panache et ces changements vous rendront heureux.

Je vois un engagement politique ou quelque chose qui y ressemble. Vos projets vont mûrir et les contacts établis joueront en votre faveur. Des accords seront passés. Votre esprit plus serein vous aidera à faire avancer tout cela à un rythme régulier. Certes, les retombées financières n'arrivent pas de suite, mais le printemps verra déjà le début d'entrées financières bien utiles (et attendues).

Forme : C'est drôle comme vous vous souciez de plus en plus de votre santé et de ce que vous mettez dans votre assiette ! Et vous avez raison, une bonne alimentation fait une bonne santé morale et physique. Attention toutefois à ne pas pousser vos efforts au-delà de votre capacité. Donnez-vous des moments pour souffler et tout ira bien.



LA CHEVRE 


Sympa, la chèvre ! Une personnalité très attachante. Hélas, son influençabilité peut lui jouer des tours. Messieurs et mesdames les chèvres, vos amis disent de vous que vous êtes la joie de vivre personnifiée et beaucoup ont plaisir à vous avoir dans leur entourage pour donner du peps à leurs soirées ou leur redonner le moral lorsqu'ils en manquent. Vous êtes un soutien précieux. 2016 ne vous comblera peut-être pas au niveau des finances, mais côté amitié, vous aurez 20/20 et le tableau d'honneur.

Sentimentalement, l'année 2016 vous réchauffera le cœur mais vous devrez faire barrage aux médisances et aux rancoeurs de votre entourage pour que votre passion puisse s'épanouir comme vous le souhaiteriez. En couple, vous aurez plaisir à partager de très agréables moments. Célibataire, l'amour risque de frapper à votre porte entre juin et septembre. Ne laissez pas à d'autres le soin de gérer vos histoires de cœur, c'est votre vie. Ecoutez-vous.

Argent : Vous avez des idées. Pourtant, le package n'est pas forcément assez solide pour tenir la route. Il vous faudra redoubler d'efforts pour présenter un projet solide et viable. Vers le mois de juin, la chance -ou des relations- vont vous aider, mais il faudra avoir bien dégrossi votre dossier au préalable pour que cette aide soit fructueuse sur le long terme. 

Côté forme, cette année va vous aider à vous poser, à vous recentrer. Vous aurez plus de facilité à vous projeter dans l'avenir avec confiance. L'année du singe vous apportera le plaisir unique de savoir apprécier toutes les bonnes choses de la vie. Et vous en profiterez bien.

_______


Pour connaître votre signe astrologique chinois :
http://www.chine-nouvelle.com/astrologie/signe-chinois.html




Zodiaque chinois 2016 : Tigre, Lapin et Dragon


Après les singe, coq, chien, cochon, rat et bœuf, voici la suite des prévisions zodiacales pour les natifs du tigre, du lapin et du dragon (les serpent, cheval et chèvre arriveront dans le billet suivant pour clore le thème).


LE TIGRE


Impulsif et souvent révolté contre les injustices, le tigre va pouvoir toucher sa cible cette année car il modulera ses visées. Toujours prêt à aller plus haut, il devra se mettre des limites et s'il s'y attache, ses projets risquent fort d'être transformés en succès. 

Sentimental, vous ? Peut-être. D'habitude plus prédateur que proie, cette année vous verra retourner les rôles. Vous voici bientôt dans la peau d'un agneau, mais d'un agneau bien séduisant tout de même. Qui pourra résister à votre charme tout neuf de grand modeste qui se fait beau pour sa belle ou tendre pour son prince charmant ? Vos relations amoureuses vont s'intensifier au fur et à mesure que les mois passent et il n'est pas impossible que la fin de l'année vous voie vous établir en couple si ce n'est déjà le cas.

Sur le plan financier, le tigre de 2016 est plutôt prodigue et devra sans doute faire les comptes avant mai pour redresser la barre, mais cela ne lui fait pas peur. Il a réussi bien d'autres challenges. Côté job, le tigre sort son flair pour dénicher L'affaire qui peut marcher, qui VA marcher. Attention à bien bétonner votre projet.

Santé : Vous aimez sans doute les rapports de force et cela finit par vous fatiguer. Il est à parier que vous vous déciderez à prendre les mesures qui s'imposent pour que votre santé ne vous lâche pas. N'oubliez pas la vitamine C pour le tonus et tous les éléments indispensables à notre bon fonctionnement biologique, ce qui commence par une bonne alimentation équilibrée et saine. Et puis ne lésinez pas sur les soirées entre amis et les bains chauds aux sels marins.



LE LAPIN


Subtil et raffiné, le lapin a envie d'innovations, de créations. L'année du singe sera pour vous lumineuse et vous donnera toutes les cartes pour arriver à vos fins. Si certains mal avisés tentent de profiter de vous, vous serez préparés et votre nouvelle vision plus claire vous permettra de ne pas vous engager dans n'importe quel projet les yeux fermés. N'oubliez pas que les contrats sont fait pour être lus avant d'être signés. 

Sentiments : Seriez vous trop doux ? Ou trop exigeant ? Qu'est-ce qui fait peur à l'être qui vous est cher ? On dirait que la communication a du mal à passer. Il ne faut pas laisser passer ces incompréhensions. Parlez, échangez, gardez votre calme même si la situation paraît difficile.  Vous verrez que le temps et vos efforts seront récompensés.

Du côté du travail, vos perspectives s'ouvrent et vous voici qui passez à la vitesse au-dessus. Mais peut-être voulez-vous mettre la charrue avant les bœufs, toujours est-il que votre enthousiasme n'est pas tout de suite suivi par des entrées sonnantes et trébuchantes. Ceci dit, contrat ou engagement en vue d'ici le mois de mai ou peut-être en juin-juillet, suivi d'une reconnaissance qui vous vaudra sans doute une situation plus enviable. Croisons les doigts !



LE DRAGON


Mais que fait donc notre singe facétieux de 2016 pour le dragon ? Il va l'aider à être lui-même. Rien que ça ! Vaste programme, comme dirait De Gaulle ! Et il va lui apporter une bonne dose de chance. Voyons cela en détail.

Côté relations, vous répondrez présent pour aider vos amis -et les amis de vos amis- tout en leur faisant profiter de votre sincérité et ceux-ci apprécieront. En amour, vous serez en accord avec votre cœur et prêt à vous laisser aller à vos vrais sentiments. Il se peut qu'une belle histoire débute dans les mois qui viennent, à condition de laisser de côté les sarcasmes et autres moqueries vaines... et vous concentrer sur une histoire à la fois. Votre sex appeal n'est plus à vérifier. Côté famille, vous aurez une bonne surprise à la fin du deuxième semestre. 

Travail : Peu à peu, vos talents et vos capacités se voient reconnus, vos idées font mouche et cela va vous aider si vous prenez les mesures qui s'imposent pour ne pas être doublé ou jalousé. Entourez-vous bien et faites confiance à votre ressenti. Vous n'aimez pas les jougs, alors il faudra mettre les bouchées doubles pour payer votre liberté, mais le succès est à la clé.

Santé : Vous aurez envie de rentrer dans votre tanière de plus en plus souvent et de vous octroyer des moments paisibles, loin de la foule et du bruit des ordis. Votre caverne vous apportera cette sensation de bien-être dont vous avez besoin. Mais le soleil et la mer, si vous y faites un tour, vous régénèreront plus que vous ne pouvez l'imaginer, comme le feront quelques soirées paisibles et chaleureuses entre amis.


_________

Pour connaître votre signe astrologique chinois :
http://www.chine-nouvelle.com/astrologie/signe-chinois.html